Ecriture peu lisible ou illisible? Quelles sont les causes possibles?

Vous est-il déjà arrivé d’avoir du mal à lire un écrit manuscrit, une copie d’élève, une ordonnance, une liste de courses ? Vous êtes enseignant, parent, éducateur et vous cherchez à aider une personne dont l’écriture est peu lisible voire illisible. Pour cela il faut d’abord en comprendre les causes. Voici quelques pistes.

Nous ne parlerons pas ici des dys ou autres handicaps qui ont un rôle dans l’apparence d’une écriture, cela fera le sujet d’un prochain article. 

Un mauvais apprentissage

La première cause à laquelle nous pouvons penser est celle d’un mauvais enseignement. Certes les professeurs ne sont pas formés à l’apprentissage de l’écriture. Il existe cependant des pistes de travail et des recommandations dans les derniers programmes de maternelle (2015) et du primaire (2016)

Ainsi, si une écriture est peu lisible ou illisible c’est que la personne a dû mal à former correctement les lettres et à les enchaîner ou ne sait pas le faire.  Par ailleurs, il est possible de très bien écrire en prenant son temps, mais dès qu’il faut prendre de la vitesse, les lettres se déforment, l’écriture se déstructure et perd en lisibilité.

ecriture illisible mauvais apprentissage

Il s’agit ici d’apprendre les bons gestes et l’enchaînement efficace des lettres : quand lever son crayon ou pas? A quel moment mettre les points et accents sur les lettres ? Quel est le point de départ d’une lettre ronde ? Les graphopédagogues ont une méthode pédagogique progressive pour enseigner l’écriture cursive.

Une posture inadaptée

posture avachie
table trop haute

Une mauvaise posture peut également aboutir à une écriture difficile à lire. En effet, selon la hauteur de la table sur laquelle vous écrivez, votre épaule et votre bras auront plus ou moins de mobilité. Ce sont les doigts qui travaillent lorsque l’on écrit et l’épaule permet au bras de se déplacer sur la feuille, le coude et le poignet ne jouent aucun rôle au risque de faire « un arc-en-ciel » en écrivant.

Vous constaterez que votre écriture varie en fonction de l’endroit où vous écrivez : assis sur un canapé, allongé sur un lit, avachi sur une table, debout etc . L’aspect de l’écriture peut  ainsi varier fortement. Certaines postures ne permettent pas à votre épaule de se déplacer ou à vos doigts de bouger normalement. Elles peuvent également causer une torsion du poignet rendant plus difficile la mobilité des doigts et engendrant des douleurs. Écrire devient alors une corvée. 

Au cabinet, nous vous apprenons à adopter la bonne posture, pour que votre écriture soit la plus performante et confortable possible.

Une tenue de crayon inefficace

Les enfants ont de plus en plus de difficultés à tenir correctement leur crayon. Je ne m’épancherai pas ici sur les causes, mais cela peut avoir une forte incidence sur l’aspect de l’écriture en général. Une mauvaise tenue du crayon empêche les doigts de travailler, d’avoir une amplitude et c’est souvent le poignet ou le bras qui prend le relais. L’écriture manque alors de fluidité.

En cabinet, nous analysons les causes d’une mauvaise tenue de crayon. Puis, avec des exercices ludiques nous la corrigeons pour rendre aux doigts toute leur force et leur mobilité indispensables à une écriture performante.

 

mauvaise tenue crayon

La vitesse au détriment de la forme

Une autre cause peut être la tentative de prise de vitesse. Pour prendre de la vitesse, il faut que le geste et la forme des lettres soient automatisés. Dans le cas contraire, le mouvement prend le dessus sur la forme, l’écriture se déstructure et devient illisible. Il faut trouver alors le juste équilibre entre forme et mouvement. 

 

Au cabinet, nous travaillons l’enchaînement des lettres, le rythme du geste et les stratégies de copie. Ces exercices renforcent l’automatisation de l’écriture, nécessaire à toute prise de vitesse.

Quand la main ne suit pas la pensée

C’est le cas des personnes à hauts potentiels. Ils réfléchissent très vite, si bien que la main ne peut suivre. Ils sont en recherche constante de vitesse, le mouvement est prédominant au détriment de la forme. De plus l’apprentissage de l’écriture n’est pas un apprentissage instantané et demande entraînement et répétition. Nos élèves HP ne sont souvent pas habitués à cela et l’apprentissage de la forme peut les ennuyer. 

ecriture illisible ecrit trop vite

Comme vous l’aurez compris, une écriture peu lisible ou illisible ne se résume pas à une mauvaise formation des lettres. Les graphopédagogues  membres de l’Association 5E, sont formées à analyser les causes d’une écriture illisible et à proposer des séances de remédiations personnalisées.

Pour aller plus loin

Christine Groot – www.ecrituresansfrontieres.fr

Rééducation de l’écriture à Houston, États-Unis.